Akihabara, the Otaku capital

Parcourez Akihabara et découvrez de l'univers fascinant des Otaku, ces férus de mangas et d'animés, qui vivent leurs passions aussi diverses que nombreuses, librement, dans ce quartier qui leur est dédié.

Akihabara à Tokyo, un quartier avec une histoire

Le quartier de Akihabara ("Akiba" pour les intimes) acquit sa réputation au sortir de la Deuxième Guerre Mondiale avec son marché noir de pièces détachées pour radio, pour ensuite évoluer et devenir le quartier commerçant d'électronique que nous connaissons aujourd'hui. Avec le boom de la pop culture, Akihabara c'est également transformé en quartier général pour les Japonais appelés Otaku, status que le quartier occupe depuis environ 20 ans maintenant.

Qu'est-ce qu'un Otaku ?

La définition de "Otaku" mentionne qu'il s'agit d'une personne généralement assez anti-sociale, préférant les activités d'intérieur, et qui serait extrêmement versée dans les jeux vidéos, les animés et toute la subculture qui en découle. Mais depuis quelque temps, alors que le Japon commence à appréhender l'ampleur du "Soft Power" de cette subculture et ses retombées économiques, le terme d'Otaku tend à perdre sa connotation péjorative pour désigner toute une génération de jeunes japonais (et pas uniquement japonais, car le mouvement a pris des proportions internationales), à l'identité hors norme, déjantée, mais bien marquée, inspirée de l'univers des mangas, qui sont passionnés par ce qu'ils font, et surtout qui ont l'air de bien s'amuser. (Par extension, le mot désigne aussi un aficionado, quelque soit l'objet de sa passion, du moment qu'il est impliqué et actif.)

Les méandres de la pop culture japonaise

L'influence Otaku est très présente dans l'ensemble de la pop culture japonaise. Un grand nombre de boutiques et de cafés leur sont dédiés : manga, jeux vidéo rétro, arcades, jeux de cartes, poupées, distributeurs automatiques improbables et autres objets de collection, sont à peine un début de la liste de toutes les bizarreries que l'on trouve à Akihabara. Car l'Otaku n'est pas uniforme, la culture Otaku présente de multiples facettes, qui vous seront toutes dévoilées lors de cette visite.

Maid Cafés, gacha-gacha, game center et autres

À noter également, les fameux "Maid Cafés" qui ont vu le jour à Akihabara en 2001. Les serveuses, qui semblent tout droit sorti de manga, y sont vêtues et se comportent comme des “maid” au grand plaisir des visiteurs. La visite sera agrémentée d'une pause dans un de ces cafés extraordinaires, pendant laquelle vous pourrez vous restaurez ou vous rafraichir, et d'autres activités virtuelles et interactives en fonction de vos envies.

Pendant l'espace de quelques heures, marchez sur les traces des Otaku en compagnie de Maéva, experte en culture Otaku avec mention Maid, et qui connait les moindres coins et recoins d'Akihabara, et plongez avec elle dans cet univers surréaliste.

Location


Akihabara, the Otaku capital

From
117,47 € Per group of 1 to 4 people

Our activities in Tokyo

  • Duration : 5 hours
  • Location : Tokyo
  • Duration : 4 hours
  • Location : Tokyo
  • Duration : 2 hours
  • Location : Tokyo
Discover our Activities (17)