Les festivals autour des enfants au Japon

L'anguille avec ses copines les carpes

L'anguille avec ses copines les carpes nageant dans le ciel

Jérôme Laborde

Quand ces chères têtes brunes sont à l’honneur

Considérés comme de véritables joyaux au sein de la famille, lesenfants tiennent une place toute particulière dans la sociétéjaponaise. C’est donc tout naturellement que plusieurs fêtes leuront été dédiées tout au long de l’année. Qu’ils soientnationaux, locaux, ou de simples traditions non-répertoriées dansle calendrier, les événements suivants ont en effet tous pourspécificité de mettre les enfants au cœur de leurs coutumes. Descoutumes religieuses pour la plupart, qui visent à faire grandir lefutur de la nation dans les meilleurs conditions.

Héritée d’une cérémonie shinto du VIIe siècle à laquelle lesgarçons de 10 à 15 ans et les filles de 12 à 16 ans participaient,seijin shiki est emprunt de bons sentiments.Quand autrefois lesgarçons choisissaient leur nom d’adulte et les jeunes fillesrevêtaient leur premiers habits de femme, la cérémonie actuelleest un peu moins formelle. 

Les jeunes gens ayant eu20 ans dans l’année sont appelés à se rendre à la mairie deleur quartier pour y recevoir un discours officiel surl’importance de l’entrée dans l’âge adulte, et lesvolontaires prennent ensuite le chemin du sanctuaireaccompagnés de leur famille pour le plus grand plaisir des passants.

Le châle blanc, souvent en fourrure, surmonte la tenue traditionnelle des jeunes femmes

Le châle blanc, souvent en fourrure, surmonte la tenue traditionnelle des jeunes femmes

Dozodomo https://www.flickr.com/photos/dozodomo/

Servant à repousser l’hiver et ses maux, mame makiest l’un des rituels shintos les plus amusants qui soient pour lespetits japonais. Les mains pleines de haricots, ces derniersdoivent jeter leur butin sur un démon, un homme revêtu d’unmasque de Oni, symbolisant l’hiver. 

Le démon terrassé(parfois littéralement) laissera ensuite place au printemps et àses bienfaits en récompense de leur effort, pour leur plus grandplaisir comme celui de leurs parents.

Mame maki à Setsubun

Mame maki à Setsubun

Flick/L.S.P Tokyo

Très appréciées au Japon, les traditions de Setsubundonnent lieu chaque année à de nombreuses festivités. Elless’accompagnent par exemple d’un festival des lanternes à Kyoto et à Nara, et plusieurs mamemaki géants sont organisés dans les grands sanctuairesdes villes aux quatre coins du pays. C’est également à cetteépoque que des goodies à l’effigiedes démons japonais apparaissent en magasin, si jamais certainsauraient envie de déguster de drôle de bonbons ou de revêtir uncostume de Oni pour l’occasion (à leurs risques etpérils !).

Masques et haricots utilisés pour la cérémonie du Setsubun

Masques et haricots utilisés pour la cérémonie du Setsubun

DR

Les poupées du Hina Matsuri

Les poupées du Hina Matsuri

Flick/coniferconifer

Hamamatsu festival

Hamamatsu festival

Wikimédia

Kodomo no Hi étant l’une des fêtes les plus populaires del’archipel, le Japon se pare également debanderoles de carpes (ou koi no boripour l’occasion. Ces dernières sont tout droit héritées de la tradition descerfs-volants de Hamamatsu, et se retrouvent ainsi à flotter au grédu vent aux rebords des fenêtres des maisons ou deslieux publics pour souhaiter une bonne santé à tous lesenfants. C’est pourquoi, plusieurs événements autour deskoi no bori sont organisés un peu partout dansle pays au mois de mai, à commencer par Tokyo, où Tokyo Tower et Roppongi Hills tiennentchaque année un festival de banderoles.

Tokyo Tower Koinobori 2019

Tokyo Tower Koinobori 2019

Ph.L

Shichi Go San

Shichi Go San

10wallpaper.com

Nos derniers articles

Une rue animée au Japon

Tatemae, l'art de dissimuler ses véritables pensées au Japon

Le tatemae et son pendant le honne, deux concepts qui régissent les interactions sociales au Japon. Un comportement qui peut dérouter les occidentaux et sembler hypocrite.

Fusuma floraux du temple Shoren-in à Kyoto

Fusuma : les cloisons coulissantes traditionnelles japonaises

Les fusuma sont des parois coulissantes opaques utilisées dans l'habitat traditionnel japonais pour redéfinir l'espace d'une pièce ou servir de porte.

Un bain japonais en bois

Ofuro : le bain japonais traditionnel pour la santé et le bien-être

L'ofuro, aussi appelé furo ou bain japonais, est un rituel ancestral de la culture nippone.

Voir tous les articles (305)