L'aïkido

Le self-defense à la japonaise

L'aïkido est un des arts martiaux les plus connus en France avec le judo et le karate. Contrairement à ces derniers qui peuvent aisément être identifiés aux autres sports de combat de préhension (lutte, jiu-jitsu) et aux sports de combat de percussion (kickboxing, boxe thaï...) l'aïkido est un art martial particulier de défense, comprenant plusieurs dizaines de milliers de techniques selon son fondateur, Morihei Ueshiba.

 

La pratique de l'aïkido

 

L'aïkido se pratique à deux, l'uke, l'attaquant déclenche l'attaque (un coup, une saisie ou une combinaison en général au niveau du haut du corps) alors que le tori, le défenseur, va répondre par une technique neutralisation de l'adversaire. Il y a alors harmonie entre les deux, le tori commençant par absorber l'attaque en se déplaçant pour changer la cible ou la trajectoire de l'attaque qu'il s'approprie, avant de déséquilibrer son opposant par différents mouvements, puis d'immobiliser ou de projeter l'uke.

Voir aussi : Les sports japonais

Les techniques s'effectuent soit en face de l'adversaire (omote) soit derrière lui (ura). Par ailleurs, beaucoup de techniques peuvent se faire à partir d'une position à genoux (suwariwaza), les Japonais étant souvent assis à même le sol. L'aïkido a d'ailleurs développé des techniques pour se défendre lorsque le défenseur est dans cette position. Art combinatoire, ces différentes positions permettent de développer de nombreuses techniques à partir d'un noyau de techniques réduit, c'est ce qui est appelé takemusuaiki en japonais (force d'harmonie valeureuse et créatrice).

 

Aïkidô

Aïkidô

guide Japon

Nos derniers articles

Une rue animée au Japon

Tatemae, l'art de dissimuler ses véritables pensées au Japon

Le tatemae et son pendant le honne, deux concepts qui régissent les interactions sociales au Japon. Un comportement qui peut dérouter les occidentaux et sembler hypocrite.

Fusuma floraux du temple Shoren-in à Kyoto

Fusuma : les cloisons coulissantes traditionnelles japonaises

Les fusuma sont des parois coulissantes opaques utilisées dans l'habitat traditionnel japonais pour redéfinir l'espace d'une pièce ou servir de porte.

Un bain japonais en bois

Ofuro : le bain japonais traditionnel pour la santé et le bien-être

L'ofuro, aussi appelé furo ou bain japonais, est un rituel ancestral de la culture nippone.

Voir tous les articles (305)