Top 8 des animaux les plus connus du Japon

Tama-chan

Tama-chan

Independent

À la découverte des stars à quatre pattes de l’archipel nippon

Que ce soient lesdaims de Nara ou les lapins de l’île d’Okunoshima, les animauxont toujours fait partie du paysage touristique japonais. Ilsattirent les foules par leur mignonnerie ou leurs actionsremarquables, et sont parfois même érigés au rang de véritablesstars locales ! Notamment quelques animaux bien particuliers,dont les noms sont aujourd’hui connus d’une grande partie del’archipel.

1 . Hachiko, le chien fidèle

Avecplusieurs statues à son effigie au Japon et deux filmsqui ont ému le monde entier, Hachikôest certainement l’animal le plus connu del’archipel.Décédé en 1935 à Shibuya après avoir attendu chaque jour son maître (lui-même décédéquelques années plus tôt au travail) devant la gare, Hachikô est encoreaujourd’hui la personnification même du chien fidèle. 

Son histoire a touché des générations deTokyoïtes, et sapopularité n’a jamais tari au point que l’akitasoitdésormais la mascotte du quartierqui l’a vu grandir !

Photo du chien Hachikô, dans la gare de Shibuya.

Photo du chien Hachikô, dans la gare de Shibuya.

Wikipédia

Tama: le chef de gare derrière la vitre de son bureau à la gare de Kishi

Tama: le chef de gare derrière la vitre de son bureau à la gare de Kishi

as365n2, Flickr

3. XiangXiang, le bébé panda de Ueno

À Tokyo, Xiang Xiang est unejoliepanda qui attire les foules au zoo de Ueno depuis sa naissance en juin 2017.Les peluches àson effigie pleuvent dans les alléesdu parc, et les qualificatifs mignonsne manquent pas de fuser autour de son enclos lorsqu’elle grimpeaux arbres ou se délecte d’un morceau de bambou.

Véritablemascotte du quartier de Ueno, Xiang Xiangest très appréciée des Japonais qui l’ont vu grandir. Etson retour en Chine prévu pour 2020laissera sûrement un grand vide dans le cœur des habitués duzoo.

Xiang Xiang, le bébé panda de Ueno

Xiang Xiang, le bébé panda de Ueno

Mainichi Shimbun

4. Hanako, le plus vieux éléphant du Japon

Née en 1947 enThaïlande, Hanako est arrivée au Japon en 1949, ce qui enfait le premier éléphant importé sur l’archipel depuis la finde la Deuxième Guerre Mondiale !

Initialementdomiciliée au zoo de Ueno, l’éléphante a résidé plusieurs années au zoo du parc Inokashira près de la gare de Kichijoji (Tokyo). Elle est restée l’éléphantle plus vieux du Japon jusqu'à sa mort en 2016, et son statutde doyenne lui a conféré une place toute particulière dans le cœurdes Japonais.

Hanako, le plus vieil éléphant du Japon

Hanako, le plus vieil éléphant du Japon

Japan Times

7. Haru Urara, l’outsider des champs de course

Avecplus de 113 courses où elle est arrivée dernière,Haru Urara ("Glorieux Printemps") détient lerecord mondial de défaites sur un champs de course.Cette jument aujourd’hui à la retraite avait commencé à couriren 1998 dans la préfecture de Kochi sansjamais abandonnerson rêve de remporter un jour une médaille. Bien que ce rêve nefut jamais atteint, la jument arrivetoujours en première place dans lecœur des Japonais qui voient enelle un véritable symbole del’esprit combatif nippon(le ganbaru). Âgée de 29 ans, HaruUrara coule désormaisdes jours heureux dansla préfecture de Chiba.

Haru Urara

Haru Urara

ABC news

8. Ken-chan et Go-chan, les chats du musée d’Onomichi

"Téméraires",c’est sûrement le qualificatif qui caractérise le mieux Ken-chanet Go-chan.

Habituédu musée d’art de Onomichidepuis 2016, Ken-chan, dont lespropriétaires tiennent un restaurant à deux pas du musée, n’aqu’une obsession : y entrer !Ce que les gardiens du musée lui refusent bien évidemment…

Accompagnédepuis quelques années maintenant par son ami Go-chan,un gros matou roux dont les circonstances de leur rencontre restentobscures, Ken-chan continue pourtantde venir régulièrement aumusée.Une habitude quiamuse les gardiens, qui ont même crée un compte Twitter en l’honneurde ces deux amateurs d’art à quatre pattes !

Ken-chan et Go-chan, les amateurs d'art pris en flagrant délit

Ken-chan et Go-chan, les amateurs d'art pris en flagrant délit

openculture

Nos derniers articles

Une rue animée au Japon

Tatemae, l'art de dissimuler ses véritables pensées au Japon

Le tatemae et son pendant le honne, deux concepts qui régissent les interactions sociales au Japon. Un comportement qui peut dérouter les occidentaux et sembler hypocrite.

Fusuma floraux du temple Shoren-in à Kyoto

Fusuma : les cloisons coulissantes traditionnelles japonaises

Les fusuma sont des parois coulissantes opaques utilisées dans l'habitat traditionnel japonais pour redéfinir l'espace d'une pièce ou servir de porte.

Un bain japonais en bois

Ofuro : le bain japonais traditionnel pour la santé et le bien-être

L'ofuro, aussi appelé furo ou bain japonais, est un rituel ancestral de la culture nippone.

Voir tous les articles (300)