Où manger en hiver au Japon ?

Manger au Japon en hiver

Manger au Japon en hiver

Wikimédia - Woinari

Quand la fraîcheur de l’hiver épouse la chaleur d’un bon plat

Comme à chaque saison, les tables japonaises se parent de spécialités. Bouillon de légumes, viande grillée ou gâteau sorti du four, l’appel d’un bon plat chaud se fait entendre lorsque les températures chutent. Et qu’on soit plutôt salé ou amateur de douceur, il y aura toujours un restaurant sur l’archipel pour apprécier ce que le froid apporte de bon. Afin de profiter de la cuisine hivernale les pieds au chaud, Vivre le Japon vous partage quelques bonnes adresses propices à la fin de l’année.

Nabe-ya, les restaurants à nabe

Qu’il soit au bœuf, au porc ou aux fruits de mer, le nabe est un plat de saison incontournable. On aime ses légumes bouillis dans l’eau chaude, les différentes sauces qu’on peut y verser, et sa facilité de préparation qui en fait un des plats les plus emblématiques de la cuisine familiale nippone.

Conviviale, la "fondue japonaise" permet également de partager de bons moments en famille ou entre amisElle réchauffe donc les cœurs autant que les palais, et c’est en cela que ce plat est aussi populaire en fin d’année. 

Un plat de nabe

On vous pardonnera de ne pas réussir à terminer ou de manger à deux un chanko nabe.

gotokyo

Yakiniku, les barbecue indoor à la japonaise

Originaire de Corée du Sud, le yakiniku a su séduire les Japonais par son côté pratique et bon enfantUne grille, un feu de bois, un peu de viande, et le tour est joué!

Si aujourd’hui, il existe de nombreuses formules au yakiniku, le mieux est encore de profiter des buffets à volonté.Boeuf, poulet, porc, crustacés, fruits de mer, et même légumes, ce barbecue d’intérieur saura sustenter même les plus difficiles lors des soirs de grand froid.

 

Yakiniku à Tokyo

Le yakiniku est un barbecue à la japonaise. Près de Ueno, un restaurant propose des cabines individuelles pour déguster un bon yakiniku.

mypicture

Les cafés et restaurants kotatsu

Rien de tel qu’un kotatsu pour appréhender les froides journées d’hiver.Bien qu’encore un peu marginaux, les cafés et restaurants kotatsu commencent à séduire de plus en plus de personnes sur l’archipel. 

Et si les Japonais sont encore très attachés à leur kotatsu personnel, ils semblent de plus en plus nombreux à se rendre dans ce genre d’établissements pour profiter du confort des plaids et de la saveur d’une boisson chaude.

Kotatsu du Café Stay Happy à Shimokitazawa (Tokyo)

Kotatsu du Café Stay Happy à Shimokitazawa (Tokyo)

Cafe Stay Happy 東京 下北沢

Hogurest, le café ashiyu de Okachimachi

Hogurest, le café ashiyu de Okachimachi

PhL

Nos derniers articles

Distributeur de boisson, Tokyo

Les boissons japonaises de l'été

Le Japon est le pays du saké, c’est vrai. C’est aussi le pays de la petite bière après le travail.

Tofu

Le tofu, spécialité de soja japonaise

Qu’on le trouve coupé en petits cubes dans la soupe miso ou frit, enroulé autour des inarizushi, le tofu est un ingrédient très répandu dans la cuisine japonaise.

Kakigori à la fraise et au matcha

Les kakigôri : glaces traditionnelles

Si l’on trouve au Japon des glaces parmi les plus excentriques, certaines se distinguent aussi par leur sobriété.

Voir tous les articles (152)

Commentaires

Notez l'article

Votre commentaire

Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
* Champs obligatoires